Alain DELON SON FORUM ...
 
site Alain DelonAccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Partenaires
Votre site ou forum ici !] Number Ones , LE site de votes .Propulses ton idole au sommet des tops
Delon STAR
parfums delon
Delon news
cliquez sur l'image ! plus de news ici !
DELON/ ROMY
ALAIN DELON VIDEO
NE PAS MANQUER
Derniers sujets
» je me présente
Jeu 23 Avr - 20:43 par quelly06

» Tapisserie sur un mur dans "Borsalino"...
Mar 11 Nov - 23:00 par davidovitch1969

» Publicités Alain Delon
Jeu 26 Juin - 15:56 par pompon

» Election 2014
Lun 19 Mai - 23:49 par pompon

» Joyeux anniversaire Alain!!!
Dim 17 Nov - 23:40 par pompon

» Alain Delon et la politique
Dim 17 Nov - 23:32 par pompon

» Mireille Darc : Le 'désamour' d'Alain Delon, ses tromperies... elle pardonne tout
Mar 12 Nov - 17:42 par pompon

» Alain Delon ou Jean Paul Belmondo?
Dim 20 Oct - 23:35 par pompon

» Problèmes cardiaques.
Sam 5 Oct - 9:28 par pompon


Partagez | 
 

 Le musée d'Alain Delon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A.DELON ( admin)
Admin


Messages : 278
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Le musée d'Alain Delon   Sam 30 Jan - 15:37

L’acteur passe du temps dans sa maison de Genève où il a amassé dessins, sculptures, et toiles. « J’y suis domicilié depuis trente-cinq ans, c’est là, où je me sens libre. À Genève, je respire, les habitants sont plus discrets qu’à Paris. » Alain Delon a envie de se livrer, de montrer, de raconter sa vie d’homme de l’art et d’ouvrir ce jardin secret qu’il cultive avec générosité depuis plus de quarante ans. La plupart de ses admirateurs ignorent qu’il a commencé sa col­lection dans les années 1960, à l’aube du Guépard. « J’ai acheté mon premier dessin, en 1964 exac­tement, à Londres. »
Pour la première fois, il ouvre sa galerie privée. Au sol, des catalogues de vente, des monographies, amassés en tas autour d’un canapé. Et les chefs-d’œuvre sont là, liés dans un silence éloquent par cet œil imparable que tous les spécialistes lui accordent. Delon a raflé les plus grands : Millet, Van Gogh, Delacroix, Le Guerchin, Géricault, Guyot et bien sûr Bugatti.
En 1990, à Londres, il avait vendu une quaran­taine de sculptures pour s’emparer des peintres fauves. Mais il a gardé une foule de bronzes, il en a acquis d’autres et il a racheté certaines pièces de sa vente. Il a eu raison : Lionceau et petit chien, qui illustre cette rencontre improbable dans un zoo, réaliste sans être narrative, est un chef-d’œuvre de Bugatti, qui aimait les félins ainsi que Delon. L’acteur déroule sa ménagerie de bronze : « Quatre-vingt-dix pour cent de mes sculptures sont anima­lières », précise-t-il.
La collection Alain Delon, mise en vente l’année passée, est constellée de perles. Elle réunit quarante toiles des peintres abstraits français des années 1950 et de quelques représentants du mouvement Cobra. L’acteur a fait l’acquisition de cet ensemble à la fin des années 1980, conquis par cette peinture physique, gestuelle et terriblement poétique. Presque toutes les toiles ont été acquises en vente publique. Alain Delon aime le jeu des enchères auquel il gagne toujours car il ne lâche jamais sa proie, comme les félins qu’il adore. « J’achète par instinct, sans me soucier des signatures ». Les professionnels de l’art évoquent à juste titre « l’œil Delon ». Le Guépard voit juste. Mais pourquoi les vendre ?


Alain Delon et son premier
dessin acheté en 1964
La star répond : « Je n’ai nul besoin d’argent et n’ai plus rien à prouver. Cet accrochage m’a permis un autre regard, plus neuf, et peut-être plus distancié. J’ai apprécié la cohérence de l’ensemble ». Chez Delon, les décisions sont toujours fulgurantes. Mais l’histoire n’est pas terminée. « Peut-être aurais-je envie de racheter une ou deux pièces de ma collection, comme je l’ai toujours fait... »
Pierre Cornette de Saint Cyr, commissaire-priseur et président du palais de Tokyo et ami de l’acteur depuis plus de trente ans, raconte : « Mon vieil ami m’appelle un jour, haletant : “Viens vite, regarde ce que j’ai entre les mains : c’est le brouillon de l’appel à tous les Français écrit de la main de De Gaulle. Le propriétaire veut la discrétion, il refuse que je le vende en France et encore moins en ventes aux enchères.” Que l’on appré­cie ou non le Général, ce document ne devait en aucun cas quit­ter la France. Je connaissais la vénération qu’Alain portait au grand homme. Je m’empresse de lui raconter l’aventure et surtout le dilemme qui s’annonçait. En homme d’action et de passion, Alain a pris immédiatement son téléphone, joint l’un de ses fidèles amis en Amérique du Sud, lui intimant l’ordre de sauter dans un avion pour Paris. Tout s’est déroulé alors comme prévu. J’ai averti le ven­deur du manuscrit, ravi, de la venue d’un client étranger. Le ren­dez-vous fut pris, sans attendre, avec notre soi-disant collection­neur. Nous sommes repartis avec le précieux document et nous avons filé chez Alain. Quand il eut l’appel du Général à tous les Français qu’il avait tant désiré, il se mit à pleurer. C’est Alain, il combat et il pleure.
Je me souviens aussi d’un retour de Londres après les batailles épiques qu’Alain menait contre le reste du monde pour la conquête des chefs-d’œuvre qu’il convoi­tait. Dans l’avion, Alain était plongé dans des calculs qui duraient... qui duraient. Je lui ai donc demandé ce qu’il calculait avec tant d’application... “Je calcule ce qui me reste pour vivre les quatre pro­chains mois...” Je pense qu’il faut collec­tionner comme lui, au-dessus de ses moyens, souffrir pour acheter des chefs-d’œuvre et non pour accumuler des œuvres médiocres, qui restent médiocres. Alain était donc celui qui allait au bout de ses combats pour acquérir des œuvres et revenir sans un sou. »

(d’après Le Figaro magazine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alain-delon.mesfans.com
 
Le musée d'Alain Delon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Delon
» [VERROUILLÉ] Recherche camarades de l'escorteur côtier Pnom Penh (1954 à désarmement) et du LSM 9019 (1955) Indo.
» les stars et leurs animaux.
» On n'est pas couché
» ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS DE LA FLOTTE - TOME 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alain DELON le forum :: le quotidien DELON :: Archives actualitées 2010-
Sauter vers: