Alain DELON SON FORUM ...
 
site Alain DelonAccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Partenaires
Votre site ou forum ici !] Number Ones , LE site de votes .Propulses ton idole au sommet des tops
Delon STAR
parfums delon
Delon news
cliquez sur l'image ! plus de news ici !
DELON/ ROMY
ALAIN DELON VIDEO
NE PAS MANQUER
Derniers sujets
» je me présente
Jeu 23 Avr - 20:43 par quelly06

» Tapisserie sur un mur dans "Borsalino"...
Mar 11 Nov - 23:00 par davidovitch1969

» Publicités Alain Delon
Jeu 26 Juin - 15:56 par pompon

» Election 2014
Lun 19 Mai - 23:49 par pompon

» Joyeux anniversaire Alain!!!
Dim 17 Nov - 23:40 par pompon

» Alain Delon et la politique
Dim 17 Nov - 23:32 par pompon

» Mireille Darc : Le 'désamour' d'Alain Delon, ses tromperies... elle pardonne tout
Mar 12 Nov - 17:42 par pompon

» Alain Delon ou Jean Paul Belmondo?
Dim 20 Oct - 23:35 par pompon

» Problèmes cardiaques.
Sam 5 Oct - 9:28 par pompon


Partagez | 
 

 Alain Delon et la politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pompon
membre


Messages : 207
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 40
Localisation : belgique

MessageSujet: Alain Delon et la politique   Ven 18 Oct - 10:01

Monstre sacré, icône, acteur mythique... Alain Delon est, de son vivant, entré dans la légende. Aujourd'hui, le comédien de 77 ans s'impose tout autrement, avec ses mots violents, laissant les Français face à leurs interrogations. Pourquoi cette figure sombre-t-elle dans les méandres des pensées extrémistes, approuvant ouvertement la progression du Front National ? Son propre fils, Anthony, est consterné.

Le quotidien suisse Le Matin a obtenu le 9 octobre une interview avec Alain Delon, alors en tournée avec sa pièce Une journée ordinaire, spectacle dont il partage l'affiche avec sa fille, Anouchka. Il triomphe sur scène avec son enfant à Genève, recevant une belle standing ovation, mais ce n'est pas de ça qui fait du bruit dans les médias. La faute à ses propres déclarations à propos de la percée du MCG (Mouvement citoyens genevois) en Suisse et du Front national en France : "Je ne vais pas critiquer les gens en place, c'est trop facile. Je voudrais simplement vous dire que la poussée du MCG comme celle du Front national, c'est tout à fait édifiant. Édifiant parce que les gens en ont marre qu'on leur parle comme on le fait. Ils veulent de l'action, ils veulent autre chose. Ils ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. Voilà pourquoi le Front national, comme le MCG à Genève, prend une place très importante et ça, je l'approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien."

Sa compréhension du phénomène va loin puisqu'il l'encourage, au point de se ranger derrière la droite extrême qui pourrait, selon lui, réussir à passer de la parole aux actes : "Ils en seront capables s'ils arrivent à avoir derrière eux un électorat solide. On ne peut pas le faire sans l'appui du peuple et sans l'appui de ceux qui sont leur soutien. Depuis des années, Le Pen père et fille se battent, mais ils se battent un peu seuls. Là, pour la première fois, ils ne sont plus seuls. Ils ont les Français avec eux. C'est important. Et que cela déborde sur Genève, c'est vachement important. Là-bas aussi, il y a un ras-le-bol."

"Je n'ai pas dérapé"

Face au tremblement médiatique qu'a provoqué cet entretien, Le Matin n'a pas tardé, après la parution de l'interview, à contacter Alain Delon par téléphone pour lui demander de confirmer ses propos : "Je n'ai pas dérapé et je ne dérape pas. Je suis gaulliste depuis quarante ans, mais il faut vivre avec son temps. On ne peut pas être gaulliste dans un monde hollandiste", déclare l'acteur, en référence au président socialiste français François Hollande. "Il faut s'adapter. Je suis gaulliste et je suis sarkozyste. Avec le FN, nous n'en serions pas là si Nicolas Sarkozy était au pouvoir. Point."

Après Jean Roucas qui s'était affiché au côté de Marine Le Pen lors de l'université d'été du parti d'extrême droite, voilà qu'Alain Delon impose aux Français ses positions politiques controversées. Cependant, ce n'est pas la première fois que l'acteur fait état de sa sympathie pour le Front national. En 1987, déjà, il parlait de politique sur Antenne 2 et du rôle de Jean-Marie Le Pen, comme le rappelle Le Monde : "J'ai des points d'accord et de divergences avec monsieur Le Pen. C'est un ami de longue date. Je suis très sympathisant, point à la ligne."

Un père consternant

5 CLICS


Suivez l'actualité de Purepeople.com sur Facebook

Face aux déclarations polémiques de leur père, ses enfants sont fatigués. C'est en tout cas ce qu'on comprend à travers les mots d'Anthony Delon, qui a envoyé un SMS au Grand Journal de Canal+ le 9 octobre : "C'est consternant ! C'est un acteur. Il ferait mieux de tourner des films et de nous offrir une fin de vie à la Clint Eastwood plutôt que de s'improviser politologue." Anthony préférerait certainement parler de son rôle de chirurgien dans la série de TF1 Interventions, mais l'ombre de son père se fait trop pesante.

Début septembre, lorsque le père avait qualifié les couples homosexuels de contre-nature, le fils avait déclaré qu'il faisait une "boulette tous les quinze ans". Alain Delon a manifestement accéléré la cadence. Sa fille Anouchka, avec laquelle il joue au théâtre et entretient de bonnes relations, s'était démarquée sur son compte Twitter de ses positions sur l'homosexualité : "Les propos tenus par mon père @cavousf5 ne concernent que lui et n'ont aucun rapport avec les causes que je défends et auxquelles je crois." Le benjamin des Delon, Alain-Fabien - qui est régulièrement en conflit avec son père -, a choisi (pour l'instant) l'option "ni défense ni condamnation" sur M6 : "On ne devrait pas demander à Alain Delon, Anouchka ou Zlatan ce qu'ils pensent de l'homosexualité. C'est leur problème."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pomponleclown.com
pompon
membre


Messages : 207
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 40
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Alain Delon et la politique   Ven 18 Oct - 10:04

Alain Delon fait la promotion de sa pièce de théâtre, Une journée ordinaire, dans laquelle il partage la vedette avec sa fille Anouchka. Actuellement en Suisse où il fait un tabac sur scène, le monstre sacré du cinéma est réclamé par les médias du pays, c'est ainsi qu'il s'est rendu sur le plateau de la RTS, chaîne de télévision suisse. S'il est avant tout venu pour parler de sa collaboration avec sa fille, il ne peut éviter une question concernant son approbation face à la montée du FN et la réaction consternée de son fils, Anthony. La star conseille à son tour à ce dernier de "la fermer".

Pas peu fier de parler de sa pièce, écrite par Eric Assous, Alain Delon est accueilli sur le plateau de télévision de la chaîne suisse RTS par une foule d'éloges sur sa prestation. Le journaliste l'interroge sur son travail avec sa fille : "Fierté, c'est la moindre des choses, mais bonheur. Quand on a fait la carrière que j'ai derrière moi et jouer avec sa fille de 20 ans sur scène, c'est le bonheur absolu, la plus belle chose au monde." Sa fille Anouchka partage cet enthousiasme : "C'est enrichissant pour la débutante que je suis [de jouer avec un tel acteur, NDLR]", dit-elle, ajoutant qu'elle a une relation très fusionnelle avec son père.

C'est alors qu'on pose à Alain Delon l'incontournable question sur ses propos controversés dans son interview accordée au Matin, dans laquelle il avait clamé qu'il approuvait, poussait et comprenait parfaitement la poussée du FN en France et du Mouvement des citoyens à Genève. Quand Anouchka, mal à l'aise, explique qu'elle préférerait éviter le sujet, son père la coupe : "En deux mots et je le dirais très sincèrement. J'ai dit que c'était édifiant, parce que c'est ce que les gens ressentent. Une sorte de ras-le-bol dans tous les domaines. C'est général, tout. On parle, on parle, mais il ne se passe jamais rien."

Avec cette interview au Matin, Alain Delon n'avait pas tardé à provoquer une belle polémique dans tous les médias. Son fils aîné Anthony avait alors réagi à travers un texto envoyé au Grand Journal de Canal+ : "C'est consternant ! C'est un acteur. Il ferait mieux de tourner des films et de nous offrir une fin de vie à la Clint Eastwood plutôt que de s'improviser politologue." Sur RTS, Delon père contre-attaque : "Il ferait mieux de la fermer, voilà."

Les relations entre les différents membres de la "dynastie" Delon sont manifestement compliquées. Anthony Delon avait tenté de dédramatiser les critiques sur l'homosexualité que son père avait faites au mois de septembre, expliquant qu'il lui arrivait de faire une boulette tous les quinze ans. Son plus jeune fils, Alain-Fabien, avait expliqué qu'il ne cherchait pas à porter de jugement, déclarant tout simplement qu'on ne devrait pas interroger les acteurs sur ce genre de sujet. Enfin, Anouchka, certainement la plus proche de son père et sa partenaire de jeu, s'était également démarquée de ses opinions sur les couples homosexuels. Être un enfant d'Alain Delon ne sera jamais simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pomponleclown.com
pompon
membre


Messages : 207
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 40
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Alain Delon et la politique   Dim 20 Oct - 23:31

Alain Delon : Le FN ou les Miss, il a choisi

Alain Delon lors de l'élection Miss France Il est des paroles qui peuvent changer le cours des choses. En s’exprimant sur la montée de l’extrême droite en France, Alain Delon ne pensait peut-être pas en arriver à devoir quitter la société Miss France.
Il y a quelques jours, Alain Delon créait une vague de polémique en tenant ces propos : « Les gens en ont marre qu’on leur parle comme on le fait. Ils veulent de l’action, ils veulent autre chose. Ils ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. Voilà pourquoi le Front national, comme le MCG à Genève (parti populiste suisse, ndlr), prend une place très importante et ça, je l’approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien. »
Un discours qui avait aussitôt suscité l’indignation des propres enfants de l’acteur de 77 ans, Anthony et Anouchka, mais qui a aussi provoqué une vive réaction de la part du comité Miss France. Depuis 2011, Alain Delon est en effet « président d’honneur à vie de l’élection Miss France », un titre prestigieux qu’avait accepté avec plaisir cet amoureux des femmes. Mais suite à ses propos sur le Front National, un communiqué du Comité Miss France n’a pas tardé à être publié. L’organisation y déclarait qu’elle « ne s’associait pas aux propos tenus » avant d’ajouter : « Monsieur Delon a été choisi par la Société Miss France uniquement pour son parcours d’acteur et sa stature internationale. L'élection Miss France a pour but de valoriser toutes les régions de France et réunit des jeunes femmes de toutes origines. Nous demandons au jury de l'élection ainsi qu'aux candidates elles-mêmes de ne pas faire état de leur couleur politique, religieuse et idéologique. »

Une condamnation en bonne et due forme de l’opinion exprimée par l’acteur. Ce dernier, bien décidé à avoir le dernier mot de l’histoire, a donc pris les devants en renonçant à son titre de président d’honneur, à travers une lettre adressée au comité : « Votre comité a cru bon de réagir publiquement, avec véhémence, à mes propos sur la politique de la France. Vous en avez parfaitement le droit. Mais, ce n'est pas vous qui me lâchez, c'est moi qui pars » avant d’ajouter : « Votre polémique est aussi absurde que narcissique et obsessionnelle. Votre attitude est un mépris à l'égard de votre public qui est en droit de voter pour qui il veut, un déni de réalité manifeste ».

À moins de deux mois de l’élection de Miss France 2014, le jury se retrouve donc privé de président… à qui reviendra cette tâche difficile ? Affaire à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pomponleclown.com
pompon
membre


Messages : 207
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 40
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Alain Delon et la politique   Jeu 7 Nov - 23:02

Ce matin sur I-Télé, Bruce Toussaint a diffusé une vidéo dans laquelle Jamel Debbouze répond aux dernières prises de position d'Alain Delon, en faveur du Front national.
"Nous on t'aime bien, nous" déclare les yeux tristes et goguenard Jamel Debbouze à la caméra. Le destinataire du message est Alain Delon.
L'acteur de 77 ans s'était illustré, il y a quelques semaines, en déclarant à un quotidien suisse: "La poussée du Front national, c'est tout à fait édifiant. Édifiant parce que les gens en ont marre qu'on leur parle comme on le fait. Ils veulent de l'action, ils veulent autre chose. Ils ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. (...) Ça, je l'approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien".
Face à ce soutien au FN d'un mythe français, c'est un autre mythe qui lui répond dans sa gouaille caractéristique et rieuse, avant de conclure "ça m'a touché ce que tu as dit":
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pomponleclown.com
pompon
membre


Messages : 207
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 40
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Alain Delon et la politique   Dim 17 Nov - 23:32

Après le départ précipité d’Alain Delon de la présidence d’honneur à vie du Comité Miss France, celui-ci a affirmé que ce titre emblématique n’existerait plus.L’élection de la prochaine Miss France approche à grand pas. Le concours de beauté aura effectivement lieu le 7 décembre prochain en direct du zénith de Dijon. Lors de la conférence de presse de Miss France 2014 qui se tenait jeudi matin, Sylvie Tellier a affirmé qu’il n’existerait plus de Président d’honneur à vie estimant qu’Alain Delon, celui qui détenait ce titre, était irremplaçable.L’acteur a lui-même abandonné ce poste suite à la polémique qu’il avait déclenché dans les médias. Il avait en effet affirmé son soutien au parti politique du Front Nationale dans une entrevue et avait été vivement critiqué par les dirigeants du concours de beauté. Contrairement aux années précédentes, les noms des membres du jury n'ont pas été dévoilés lors de cette conférence de presse.Quoiqu’il en soit les 33 prétendantes au titre de Miss France 2014 seront bel et bien présentes sur scène. Cette année encore les surprises seront au rendez-vous. Avec le thème de "Contes et princesses", le concours proposera au public un show haut en couleurs avec la mise en scène des miss habillées en Blanche Neige, Petit Chaperon Rouge, Cendrillon et autres contes de fées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pomponleclown.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Delon et la politique   Aujourd'hui à 6:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Delon et la politique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Delon
» [VERROUILLÉ] Recherche camarades de l'escorteur côtier Pnom Penh (1954 à désarmement) et du LSM 9019 (1955) Indo.
» les stars et leurs animaux.
» On n'est pas couché
» ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS DE LA FLOTTE - TOME 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alain DELON le forum :: le quotidien DELON :: Actualitées 2013-
Sauter vers: